Il existe beaucoup de labels bio et écologique en Europe. Chaque label possède son propre cahier des charges et ses propres certifications. Pour voir un peu plus clair, Inenuy vous dresse une liste non exhaustive des principaux certificateurs bio que vous pouvez trouver sur le marché français ainsi que sur inenuy.fr en cosmétique et en alimentaire. 

 

Label Ecocert

Ecocert

 

Organisme français basé à L’Isle Jourdain dans le Gers, Ecocert est un organisme de contrôle et de certification dont l’activité est encadrée par les pouvoirs publics et la législation. Ecocert définit par la charte Ecocert un niveau d’exigence supérieur à celui de la réglementation conventionnelle des produits cosmétiques, qui garantit une réelle pratique du respect de l’environnement, tout au long de la chaîne de production, le respect du consommateur et une valorisation des substances naturelles de qualité écologique supérieure.

 

Les principales garanties

Tous les cosmétiques certifiés Écologiques et Biologiques contiennent des ingrédients bio et ce selon les règles suivantes:

  •  95% des végétaux doivent être certifiés bio.
  •  Le produit doit contenir au minimum 10% de bio.
  •  Le % bio réel est affiché sur l'étiquetage.

 

Les parfums de synthèse, les colorants de synthèse, les silicones, les glycols...sont interdits. Seuls quelques ingrédients de synthèse indispensables et non encore disponibles en origine naturelle sont autorisés. Pas de test des produits finis sur les animaux. Les fabricants sont contrôlés 2 fois par an par un auditeur Ecocert.

 

Plus d'infos sur :

http://www.ecocert.fr/

Cosmébio            Labek Cosmétique Eco Charte Cosmébio

La charte Cosmébio

 

Née en 2002, de la collaboration d’une dizaine de laboratoires cosmétiques engagés dans l’élaboration d’un cahier des charges d’une cosmétique éthique, COSMÉBIO est une association qui regroupe aujourd’hui plus de 200 adhérents avec plus de 4000 produits certifiés. A l’heure où le marché du Bio et du naturel est en pleine expansion, de nombreuses marques utilisent aujourd’hui l’appellation « Bio » à des fins marketing, parfois pour un produit ne contenant que peu d’ingrédients naturels et aucun ingrédient bio.

Label bio

Minimum 95% d'ingrédients naturels ou d'origine naturelle

* ingrédients issus de l'agriculture biologique : Minimum 10% du total des ingrédients
* ingrédients issus de l'agriculture biologique : Minimum 95% des ingrédients certifiables

Label Eco

Minimum 95% d'ingrédients naturels ou d'origine naturelle

* ingrédients issus de l'agriculture biologique : Minimum 5% du total des ingrédients
* ingrédients issus de l'agriculture biologique : Minimum 50% des ingrédients certifiables

 

Les principales garanties

  • Sans parfums ni colorants de synthèse
  • Exclusion totale des conservateurs de synthèse comme les parabens ou le phénoxyéthanol)
  • Sans pétrochimie (paraffine, silicone, PEG)
  • Sans OGM (organismes génétiquement modifiés)
  • Pas de traitements ionisants

 

Plus d'infos sur :

http://www.cosmebio.org/

 

Label Bio AB

AB

 

D’utilisation volontaire, la marque AB permet aux professionnels qui le désirent et qui respectent ses règles d’usage d’identifier de manière spécifique leurs produits. Ce label guide le consommateur et facilite son choix grâce à une reconnaissance visuelle rapide.

 

Les principales garanties

  • Un aliment composé d’au moins 95% d’ingrédients issus du mode de production biologique, mettant en œuvre des pratiques agronomiques et d’élevage respectueuses des équilibres naturels, de l’environnement et du bien-être animal ;
  • Le respect de la réglementation en vigueur en France ;
  • Une certification placée sous le contrôle d’un organisme agréé par les pouvoirs publics, répondant à des critères d’indépendance, d’impartialité, de compétence et d’efficacité tels que définis par la norme européenne EN 45011.

 

Plus d'infos sur :

http://www.agencebio.org/

 

Nature et Progrès

Nature et Progrès

 

Nature & Progrès est une association de consommateurs et de professionnels unis dans un même mouvement :

  • pour une agriculture biologique respectueuse des hommes, des animaux, des plantes et de la planète.
  • pour une agriculture biologique biodiversifiée  seule capable de satisfaire le plaisir des saveurs et de garantir la santé.
  • pour une agriculture biologique qui préserve le tissu rural et le métier de paysan en le revalorisant.
  • pour une agriculture biologique qui soutient les savoirs faire et les semences paysannes.
    • pour une agriculture biologique, éthique et rigoureuse, sans complaisance avec l’économie de marché.

 Les principales garanties          

  • Donner accès à l’information concernant l’agriculture biologique et aux questions environnementales, au plus grand nombre quel que soit l’âge, le sexe, la catégorie sociale ou professionnelle.
  • Sensibiliser et éduquer le public afin de le mener vers un comportement respectueux de l’environnement.

 

Plus d'infos sur :

http://www.natureetprogres.org/

Max Havelaar commerce équitable

Max Havelaar

Max Havelaar France est l’association qui gère le label international Fairtrade. Elle ne vend ni n’achète rien. Elle met en relation les consommateurs et les acteurs économiques avec des producteurs défavorisés afin de promouvoir le commerce équitable labellisé. Le label international Fairtrade / Max Havelaar est cogéré au plus haut niveau par les producteurs et par des ONG. Les critères des standards sont le fruit d’une concertation avec les producteurs.

 

Les principales garanties  

Fairtrade / Max Havelaar est le label international de référence du commerce équitable. Il est présent dans une quarantaine de pays consommateurs au Nord et permet à des producteurs de lutter eux-mêmes contre la pauvreté dans 60 pays en développement. Les critères sont contrôlés par des inspecteurs qui se rendent régulièrement sur le terrain pour vérifier que les critères sont bien respectés. Ce contrôle suit la norme ISO 65 d’indépendance et de transparence. Ses pratiques font référence tant auprès de la Commission européenne que du gouvernement français et de la FAO.

 

Plus d'infos sur :

http://www.maxhavelaarfrance.org/

 

BDIH

BDIH

Label bio Allemand, il est cependant présent en France. En collaboration avec des fabricants de cosmétiques naturels qui font autorité, l’association fédérale BDIH a développé une directive pour les cosmétiques naturels contrôlés. Sur la base de cette directive, les produits du domaine des cosmétiques naturels sont contrôlés au niveau de leurs composants par des instituts de contrôle indépendants. Seuls les produits qui répondent aux critères stricts de la directives sont autorisés à porter la marque de contrôle BDIH réservée aux «cosmétiques naturels contrôlés».

BDIH est l’un des labels les plus stricts en matière d’agriculture biologique en Europe avec notamment des critères qui ne s’arrêtent pas seulement aux produits mais va au-delà avec l’acheminement, la fabrication, les conservateurs…

Plus d’infos sur :

http://www.kontrollierte-naturkosmetik.de/f/bdih.htm


Non testé sur animal

Not Animal Tested (Non testé sur les animaux)

Même si pour la plupart des labels bio le test sur l’animal est interdit pour obtenir une labellisation, Not Animal Tested va plus loin. En effet, il revendique l’arrêt complet de l’expérimentation animale. Issu d’une coalition européenne, il milite contre l’utilisation d’animaux dans les laboratoires. 

Plus d’infos sur :

http://www.fr.eceae.org/

Soil Association

Soil Association

 

La Soil a pour objet de promouvoir l'agriculture biologique, et se décompose en plusieurs entités : l'association en elle-même, à but non lucratif (tout excédent de recettes est utilisé pour la sensibilisation et la promotion du secteur bio), une association de consommateurs et un organisme de certification.

Les standards de la Soil Association pour les cosmétiques souscrivent à un principe simple : un maximum d'ingrédients issus de l'agriculture biologique, un minimum de matières premières non biologiques, autorisées seulement si leur équivalent bio n'est pas disponible et à condition qu'elles soient non génétiquement modifiées. Tous les procédés de transformation et de fabrication doivent être les plus écologiques possibles.

Plus d’infos sur :

http://www.soilassociation.org/