La couperose et la rosacée sont des maladies de la peau caractérisées par l’apparition des rougeurs sur le visage. Contrairement à d’autres irritations, comme l’acné ou le psoriasis, ces deux maladies de la peau sont incurables. La seule alternative est de limiter leurs évolutions en adoptant les traitements appropriés. Bien que la couperose et la rosacée soient deux maladies distinctes, certaines similitudes sont présentes.

Rosacée ou couperose ?

Couperose, rosacée et rougeurs indiquent quasiment le même type de maladie. Toutefois, elles interviennent à différents stades. On peut ainsi dire que la couperose est un stade plus avancé de la rosacée. La rougeur, elle, est le symptôme commun de presque toutes les maladies dermatologiques. Elle s’accompagne généralement d’un picotement, des démangeaisons, voire des brûlures. Si pour d’autres maladies, comme l’eczéma ou l’urticaire, les rougeurs disparaissent après les traitements, la couperose ainsi que la rosacée sont incurables. Ces maladies entraînent non seulement des rougeurs sur le visage mais s’accompagnent également d’autres symptômes souvent gênants pour l’individu.

La couperose et la rosacée sont généralement faciles à diagnostiquer. Les dermatologues peuvent par exemple les reconnaître à première vue, sans nécessairement effectuer des tests. Si elles sont traitées dès les premiers symptômes, on peut retarder leur développement. Sinon, elles peuvent s’aggraver et affecter énormément l’apparence du sujet, telle l’apparition des rougeurs sur le visage, dans un premier temps.

Prévention de la rosacée et de la couperose

Étant donné que les causes de ces affections sont incertaines, il est pratiquement difficile de les prévenir. Cependant, on peut ralentir leur développement et atténuer les douleurs occasionnées par les irritations. D’abord, il faut limiter, voire éviter l’exposition prolongée au soleil. Nous savons très bien que les rayons de soleil peuvent entraîner des conséquences néfastes pour la peau. Ainsi, il ne faut jamais oublier d’utiliser un écran solaire adaptée comme la Crème solaire Très Haute Protection - SPF 50+. Il en est de même lors du froid. Les crèmes protectrices sont également nécessaires pour éviter l'assèchement de la peau. Ainsi, la crème de jour de nadolia et la crème de nuit sont parfaitement adaptée.

En soignant son habitude alimentaire, on réduit les risques d’évolution de la maladie. Il faut par exemple éviter l’alcool ainsi que les aliments trop épicés ou excitants. N’oubliez pas que la rosacée et la couperose sont favorisées par la chaleur. Il est ainsi déconseillé de prendre des bains chauds pendant plus de 15 minutes ou de pratiquer du sauna.

Traitement de la rosacée et de la couperose

Malgré ces légères différences, le traitement de ces maladies dépend étroitement de la sensibilité de la peau ainsi que du stade de la maladie. Lorsqu’elles se trouvent à un stade très avancé, les dermatologues peuvent recourir à un traitement laser. En cas de rougeurs légères, l'utilisation de sérum anti-rougeurs adapté apporte généralement des résultats probants permettant d'apaiser la peau et éviter que la couperose s'aggrave.

Élaboré avec des actifs 100% naturels, le sérum anti rougeurs est spécialement formulé pour les peaux sujettes aux rougeurs. Ce complexe unique, protecteur des peaux réactives, apaise et lutte efficacement contre les rougeurs et leurs effets (sensation de chaleur sur le visage, veinules, rougeurs installées...) pour un résultat visible et un confort retrouvé.